La construction des coques des bateaux électriques CEBC

Les marins se souviennent de Ian Bruce comme le « père du laser ». M. Bruce est né en Jamaïque et a suivi une formation de designer industriel au Canada et aux États-Unis. Avant sa mort en mars 2016 à l’âge de 82 ans, il a beaucoup investi dans la conception et la fabrication du Bruce 22. Ce classique et luxueux runabout est aujourd’hui le bateau électrique le plus rapide en Amérique.

Technologie d’infusion de résine

M. Bruce a reconnu les multiples avantages de la technologie d’infusion : durabilité, rapport résistance / poids et finition, entre autres. Ce processus nous permet de maximiser la résistance avec moins de résine, ce qui se traduit par moins de poids et une meilleure efficacité. Des pièces de composite plus solides et plus légères sont produites en utilisant un aspirateur pour éliminer l’air du processus de stratification. C’est exactement pourquoi le Bruce 22 est capable d’atteindre une vitesse maximale de 65,9 km / h (41 mph). D’ailleurs, l’infusion de résine élimine la libération de composés organiques volatiles dans l’atmosphère, puisque c’est un processus à moule fermé. La protection de l’environnement est au coeur des préoccupations de la Compagnie Canadienne de Bateaux Électriques.

Maintenant, la construction de la coque du Bruce 22 commence avec une couche externe de gelcoat, suivie d’une couche de protection contre l’osmose et d’une couche d’ester de vinyle. Ensuite, un stratifié sec est placé dans le bateau. Celui-ci est mis sous vide et mis en place de manière uniforme par un procédé d’infusion de résine qui sature complètement le stratifié. Un système de grillage en fibre de verre est ensuite mis dans la coque pour plus de solidité et de rigidité. L’intérieur de la coque est recouvert d’un matériel très élégant cousu en forme de diamant.

Bateaux en fibre de verre

Tous les bateaux électriques CEBC sont construits en fibre de verre. Le Quiétude 156 et le Fantail 217 sont respectivement faits en fibre de verre sur balsa et en fibre de verre solide. Le revêtement de la coque commence avec une couche de gelcoat externe, suivie d’une couche de protection contre l’osmose et d’un revêtement d’ester de vinyle. Lorsque toutes ces couches sont complètement uniformes, un stratifié sec est placé dans le bateau. Le Quietude 156 a un revêtement intérieur en rotin décoratif tandis que l’intérieur du Fantail 217 est recouvert de tissu cousu en forme de diamant.

Nous utilisons du gelcoat au lieu de la peinture marine parce que celui-ci a déjà une protection UV. Sa longévité est également un avantage significatif. En général, le gelcoat dure jusqu’à deux décennies sans nécessiter des réparations majeures.

Finalement, CEBC utilise la dernière technologie en matériaux de composites. Les bateaux électriques sont maintenant une réalité.  La vague électrique se passe maintenant et vous êtes invités à venir à bord avec nous!

Dario Gomez

dr@electricboats.ca

+1(438)403-8680